Brasage de tubes en cuivre: analyse détaillée des travaux + exemples pratiques

Les maîtres à la maison tentent d'effectuer des travaux de construction et de réparation de manière indépendante, ce qui permet non seulement d'économiser sur le budget familial, mais aussi d'être absolument sûr du résultat qualité.

Par conséquent, ils doivent apprendre de nouvelles techniques et technologies pour eux-mêmes, telles que la soudure de tubes en cuivre. La maîtrise de cette méthode simple permettra de collecter des pipelines présentant d'excellentes caractéristiques de performance.

Brasage au cuivre: pourquoi ça vaut le coup d'apprendre

Les pipelines en cuivre sont rarement utilisés dans la pratique. La raison en est le coût plutôt élevé des matériaux. Cependant, les pipelines en cuivre sont considérés comme les meilleurs. Ce métal est supérieur à tous les autres matériaux en termes de résistance à la chaleur, de flexibilité et de durabilité. Les tuyaux en cuivre après assemblage peuvent être coulés dans le béton, cachés dans les murs, etc. En cours d'opération, rien ne leur arrivera.

Cela vaut la peine de choisir le matériau pour la disposition de l'eau chaude ou de chauffage. En termes d’exploitation à long terme, les coûts plus élevés sont entièrement recouvrables. Outre les excellentes caractéristiques de performance du miel, il est facile à installer. Les «récits effrayants» sur les difficultés de rationnement sont le plus souvent exagérés.

Le cuivre est assez facile à souder. Sa surface ne nécessite pas l'utilisation d'agents agressifs lors du nettoyage. Beaucoup de métaux à bas point de fusion ont une forte adhérence, ce qui simplifie le choix de la soudure. Des flux de cuivre coûteux ne sont pas nécessaires, car lors de la fusion du métal, il n'y a pas de réaction violente avec l'oxygène. Lors du soudage, le tuyau n'est pas déformé, sa forme et ses dimensions restent inchangées. La couture qui en résulte peut être détachée si nécessaire.

Méthodes de soudage de pièces en cuivre

La soudure est considérée comme la meilleure méthode pour joindre des pièces en cuivre. Pendant le fonctionnement, la soudure en fusion remplit un petit espace entre les éléments, formant ainsi une connexion fiable. Les plus courants sont deux manières d'obtenir de tels composés. Il s'agit d'un brasage capillaire haute température et basse température. Voyons ce qu'ils diffèrent les uns des autres.

Caractéristiques des composés à haute température

Dans ce cas, le processus de jonction des éléments de cuivre passe à une température supérieure à +450 degrés. Comme soudure, les compositions sont choisies à base de métaux suffisamment réfractaires: argent ou cuivre. Ils donnent une couture solide, résistante aux dommages mécaniques et aux températures élevées. Un tel composé est appelé un solide.

Une caractéristique du brasage dit solide est le recuit du métal, cela conduit à son ramollissement. Par conséquent, afin de minimiser les caractéristiques de perte de résistance du cuivre, il est nécessaire de refroidir le joint fini uniquement de manière naturelle, sans utiliser de soufflage artificiel ou d'abaissement de la pièce en eau froide.

Une connexion solide est utilisée pour les tuyaux d'un diamètre de 12 à 159 mm. Le brasage à haute température est utilisé pour raccorder les conduites de gaz. En plomberie, il est utilisé pour assembler des conduites d'eau pour l'assemblage monolithique de pièces dont le diamètre dépasse 28 mm. De plus, une telle connexion est utilisée dans les cas où la température du liquide circulant dans les tuyaux peut dépasser +120 degrés.

Le brasage à haute température est également utilisé pour l'assemblage des systèmes de chauffage. Son avantage est la possibilité d’organiser un détournement du système précédemment installé sans son démontage préalable.

Soudure à basse température en détail

Le brasage tendre ou à basse température est appelé assemblage de pièces en cuivre, au cours desquelles la température est inférieure à + 450 ° C. En tant que soudure dans ce cas, les métaux fusibles mous sont sélectionnés, par exemple, l'étain ou le plomb. La largeur de la couture formée par ce brasage peut varier de 7 à 50 mm. Le composé résultant est appelé soft. Il est moins fort que solide, mais présente un certain nombre d’avantages importants.

La principale différence est qu’aucune soudure ne se produit pendant le processus de soudage. En conséquence, sa force reste la même. En outre, la température lors du soudage à basse température n'est pas aussi élevée que lors de la soudure à haute température. Par conséquent, il est considéré comme plus sûr. Les joints dits souples sont utilisés pour assembler des tuyaux de petit diamètre: de 6 à 108 mm.

En plomberie, des connexions à basse température sont utilisées pour l'installation de conduites d'eau et de réseaux de chauffage, mais à condition que la température du liquide qui y circule soit inférieure à +130 degrés. Pour les gazoducs, l'utilisation de connexions de ce type est strictement interdite.

Ce qui est nécessaire dans le processus

Pour réaliser des connexions de qualité, des matériaux et des outils spéciaux seront nécessaires. Tout d'abord, le traitement de la surface pré-nettoyée des pièces nécessitera un flux. Il élimine les oxydes de la base, améliore l'étalement de la brasure fondue et réduit la tension superficielle.

De plus, il faudra aussi de la soudure. Pour le soudage à haute température, on choisit un matériau sans plomb. Le paquet doit être étiqueté "sans plomb" ou "sans plomb". Pour le brasage à basse température, on choisit une brasure à bas point de fusion dans laquelle l'étain, le cuivre, le bismuth, l'argent peuvent être présents. La soudure de tout type est produite sous forme de fil de 3 mm.

Vous aurez besoin d'outils pour travailler. Tout d'abord, un coupe-tube. Avec cela, vous pouvez couper les pièces de la taille souhaitée. Il est important de choisir un outil de haute qualité, afin que le matériau mou, le cuivre, ne se coince pas. Il sera également nécessaire de supprimer les bavures. Sinon, il sera impossible d'insérer une pièce dans une autre. Pour nettoyer la surface intérieure des tuyaux, une brosse ou une brosse est également utilisée.

Pour chauffer les éléments en cuivre, utilisez différents outils. Le plus souvent pour la soudure à basse température, un brûleur à gaz est sélectionné avec une flamme étroite.

L'équipement à gaz dans ce cas fonctionne à partir d'un cylindre avec un mélange de propane et de butane ou avec du butane pur. Un tel remplissage suffit pour 3-4 centaines de joints. L'appareil fonctionne efficacement, lorsque le brûleur est chauffé, le tuyau se réchauffe en quelques secondes. Le brasage à haute température est effectué en utilisant des mélanges gazeux de propane-oxygène ou d'acétylène-air.

De plus, le brasage peut être réalisé à l'aide d'un fer à souder électrique spécial, conçu pour fonctionner avec des pièces en cuivre. L'appareil est capable de travailler à la fois avec la soudure dure et la brasure tendre. Le fer à souder est connecté au réseau et est utilisé là où il est impossible de travailler avec une flamme nue. L'appareil est équipé de pinces et d'électrodes amovibles.

En plus de ces outils, vous aurez besoin d'un marqueur ou d'un crayon, d'un ruban à mesurer, d'un marteau et d'un niveau de construction pour monter le pipeline.

Technologie de brasage de produits en cuivre

Ayant préparé des outils et des matériaux, vous pouvez commencer le processus de soudure. Nous effectuons toutes les opérations dans cette séquence.

Couper un morceau de longueur nécessaire

Différents outils peuvent être utilisés pour couper des tuyaux en cuivre. Le plus souvent, un coupe-tube manuel est utilisé. Pour que la coupe soit uniforme, le tuyau est maintenu uniquement perpendiculairement à l'outil. Fixez la partie entre le rouleau et la lame et faites pivoter le coupe-tube autour. N'oubliez pas de serrer le boulon de réglage d'environ 1/3 de tour après chaque tour. Lorsque vous utilisez un coupe-tube, la coupe sera uniforme, le frottement apparaîtra uniquement à l'intérieur du tuyau.

Mais le diamètre du produit diminue légèrement, ce qui est indésirable. Vous pouvez éviter la déformation de la pièce si vous la coupez avec une scie à métaux. Mais dans ce cas, il y aura beaucoup de bavures dont vous devrez vous débarrasser, et vous devrez utiliser un gabarit pour réduire la coupe.

Une défaillance ou une ovalisation de la conduite entraînera des conséquences désagréables, car la taille de la fente d'installation changera nécessairement. Sa valeur doit être comprise entre 0,02 et 0,4 mm. Si l'écart est moindre, il ne peut pas y avoir de soudure. Si l'écart est augmenté, l'effet capillaire n'apparaîtra pas.

À la suite de la coupe, il faut obtenir une pièce de forme strictement cylindrique avec une coupe minimale. Avec les détails nécessairement enlever les bavures, brosser sa surface intérieure avec un pinceau et dégraisser. De même, coupez le deuxième morceau de tuyau. Prenez le détendeur et utilisez le marteau pour augmenter le diamètre du deuxième tuyau.

Nous vérifions comment les pièces entrent les unes dans les autres, nous vérifions les dimensions de l’écartement de montage résultant. Il devrait correspondre à la norme. Nous nettoyons et dégraissons la deuxième partie. L'opération est effectuée tout au long de la section du tuyau, rappelez-vous que la longueur du joint doit être égale au diamètre de la pièce.

Appliquer du flux à la surface du tuyau

Selon les règles de la technologie de brasage au cuivre, une couche de flux doit être appliquée sur la pièce. Prenez la composition et brossez-la soigneusement sur la surface extérieure du tuyau, qui sera à l'intérieur du raccord. Nous effectuons l'opération très soigneusement. Nous essayons de gagner le minimum de solution et de le distribuer complètement sur la pièce. La surface ne doit pas rester le flux de surplus.

Nous connectons les pièces avant de souder

Une fois que le flux est appliqué aux pièces, elles doivent être connectées. Cela doit être fait assez rapidement pour que les particules de contaminants ne pénètrent pas sur la surface humide. Si nous travaillons avec un raccord ou avec une cloche, nous établissons une connexion complète des éléments. Pour ce faire, faites-les pivoter jusqu'à la butée. Dans le processus de rotation, les pièces ne sont pas seulement «debout» mais le flux est réparti aussi uniformément que possible dans l'espace d'installation.

Laisser le flux sur les pièces est interdit, car c'est un composé chimique agressif.

Formation du composé lors du brasage à basse température

Lorsque vous effectuez une connexion douce, la soudure à faible fusion et le flux à basse température sont obligatoires. Pour le chauffage, vous pouvez prendre un brûleur à gaz standard ou de petite taille, chargé d'un mélange de propane et d'air ou de propane avec du butane et de l'air. Vous pouvez également prendre un fer à souder électrique spécial.

Nous prenons le brûleur, l'allumons et guidons la flamme jusqu'à la jonction des tuyaux. Le point de contact entre la flamme et la pièce doit être constamment déplacé. Ceci est nécessaire pour que les éléments se réchauffent uniformément. Nous prenons la soudure et touchons de temps en temps le vide d'installation. Avec un chauffage suffisant, la soudure commence à fondre.

Dès que cela se produit, nous mettons le brûleur de côté pour permettre à la brasure de remplir complètement la fente capillaire. Si la soudure n'a pas encore commencé à fondre, continuez à chauffer. Une caractéristique de la soudure à basse température est que la soudure n'est pas spécialement chauffée. Il doit fondre à partir de la chaleur des éléments de joint chauffés.

Une fois que la soudure a complètement rempli la fente capillaire, il faut la laisser refroidir, de préférence dans des conditions naturelles. Il faut se rappeler que le joint mou résultant a une faible résistance, il est donc interdit de le toucher à chaud.

Un autre point important Lors du soudage, il est extrêmement important de ne pas surchauffer le cuivre. Sinon, le flux déposé sur le métal se décomposera et, par conséquent, il ne pourra pas dissoudre et éliminer les oxydes, ce qui nuira à la qualité du composé. Par conséquent, il est souhaitable d'utiliser un flux avec une brasure en poudre. Lorsque la température de la pièce est suffisante pour chauffer la soudure, la poudre va fondre et on verra comment les gouttelettes de la masse fondue brillent à l'intérieur du flux.

Si l'utilisation de la flamme est inacceptable pour une raison quelconque, un appareil de soudage utilisant de l'électricité est utilisé. Un tel équipement est un ensemble de bloc d’alimentation, une pince électrique et un fer à souder. La procédure de chauffage et de formation subséquente de la connexion par un fer à souder ne diffère pas de celle décrite ci-dessus. La seule nuance: pour un réchauffement complet des pièces peut prendre moins de temps que lors du chauffage du brûleur.

La formation d'une soudure dans le brasage d'un type à haute température

Dans le processus de soudure, un brûleur à gaz est également utilisé pour chauffer les pièces. Il est chargé d'un mélange de propane avec de l'oxygène ou de l'acétylène avec de l'air. Il est possible d'utiliser un mélange acétylène-oxygène. Les maîtres recommandent de réchauffer les pièces uniformément et rapidement. C'est-à-dire que le processus de chauffage doit être court. La combustion du gaz dans l’appareil devrait donner une flamme bleu vif de faible intensité.

Le brûleur est déplacé en douceur le long de la future connexion afin que le chauffage soit aussi uniforme que possible. Lorsque le cuivre chauffe à environ 750 ° C, il prend une couleur cerise noire. À ce stade, nous servons la soudure. Pour mieux le réchauffer, il est possible de le chauffer un peu avec un brûleur. Mais nous devons nous rappeler que la soudure doit fondre des parties chauffées de la connexion et non du brûleur.

Idéalement, il est nécessaire de prévoir une connexion de chauffage minimale, à laquelle la brasure fond immédiatement et remplit dès le début la fente d'installation. Peut-être que cela ne fonctionne pas tout de suite, mais à mesure que l'expérience s'accumule, le résultat s'améliorera. Après avoir complètement rempli la fente avec la soudure, laissez la connexion pour le refroidissement. À ce moment, il n'est pas recommandé de le toucher. Le joint refroidi est essuyé soigneusement pour éliminer les résidus de flux.

Sécurité lors de la soudure des tubes en cuivre

Les débutants sont intéressés par la manière de souder correctement les tuyaux en cuivre, mais oublient en même temps la sécurité. Cela ne peut pas être fait. Il est nécessaire de comprendre que le cuivre a une conductivité thermique élevée, donc vous ne pouvez pas tenir les pièces dans vos mains sans aucune protection. Cela entraînera une brûlure thermique. Les petits éléments jusqu’à 0,3 m de long ne sont pris que par des gants de protection ou par des tiques.

La prudence est également de mise lorsque vous travaillez avec du flux. C'est une composition extrêmement agressive. Si, au cours de la soudure, il pénètre sur la peau, arrêtez immédiatement le travail et lavez le flux de la peau avec beaucoup d'eau savonneuse. Sinon, non seulement des brûlures thermiques mais aussi chimiques peuvent apparaître sur la peau.

Les vêtements de travail doivent également être sélectionnés correctement. Les tissus synthétiques ne conviennent pas. La fibre artificielle est très sensible aux hautes températures. Il est facile à fondre et à éclairer, il est donc préférable de travailler des vêtements durs à partir de coton naturel.

Un autre point important Lorsque les pièces sont chauffées, le flux commence à brûler. Ses vapeurs sont dangereuses pour l'homme. Pour cette raison, la pièce dans laquelle les travaux de soudure des tuyaux en cuivre doivent être effectués doit être bien ventilée.

Les maîtres expérimentés conseillent d'abord ceux qui ont pris la ration en premier, pour s'exercer d'abord à tailler les pipes. La pratique montre qu'après trois ou quatre connexions auto-faites, il est déjà possible de procéder à l'installation du pipeline. Dans ce cas, il est souhaitable d'assembler le système sur le sol et de procéder ensuite à la soudure.

La tuyauterie finie doit être soigneusement rincée avec de l'eau chaude propre afin d'éliminer la soudure et le flux de l'intérieur des pièces.

Erreurs de base autorisées lors de la soudure

Le processus de soudure des tubes de cuivre est assez simple, mais nécessite une certaine expérience. Les débutants font souvent des erreurs dans leur travail. Considérons les principaux:

  • La présence de défauts à la surface des pièces à assembler. De tels défauts peuvent apparaître lors de la découpe du tuyau. Si la soudure est effectuée sur le défaut, la couture sera instable.
  • Pollution à la jonction des éléments. Les détails après la coupe et le nettoyage doivent toujours être dégraissés.
  • Largeur insuffisante de la fente de montage. Selon les règles, pour les détails avec une section de 6 à 108 mm, le jeu doit être compris entre 7 et 50 mm.
  • Échauffement insuffisant des pièces. Dans ce cas, la soudure ne peut pas fusionner correctement avec la base. Une telle couture s'effondre facilement même avec une petite charge.
  • Le flux ne couvre pas toute la surface du tuyau. Les oxydes restent à la surface de la pièce, ce qui nuit à la qualité de la couture.
  • Surchauffe de la section de connexion. Cela conduit à la combustion du flux et à la formation de l'oxyde et de la calamine. En conséquence, la qualité de la connexion se dégrade fortement.
  • Vérification de la connexion non chauffée. Avant de vérifier la qualité de la couture, vous devez vous assurer que le tuyau est refroidi. Sinon, la connexion est inévitablement déformée et perdra de sa force.
  • Ignorer les règles de sécurité. Le soudage est effectué à haute température et à l'aide de produits chimiques agressifs. Des vêtements de protection, un masque et des gants sont requis.

Peut-être est-il difficile pour un maître débutant de déterminer indépendamment le degré de chauffage des pièces, alors il est utile d'inviter un professionnel et de faire les premiers contacts sous sa direction.

Vidéo utile sur le sujet

Vous trouverez des informations plus intéressantes sur la soudure des tubes en cuivre dans les vidéos suivantes.

Caractéristiques du brasage au cuivre à haute température:

Comment souder les raccords en cuivre:

Quels sont les flux pour souder:

Le brasage automatique des tubes en cuivre est une compétence utile indispensable pour le maître de maison. Les conduites en cuivre servent très longtemps et ne posent aucun problème. Compte tenu du coût plutôt élevé de ces pièces, il est possible de réaliser des économies considérables sur l'auto-assemblage et d'obtenir un pipeline de haute qualité à un prix très raisonnable.

Comment souder des tubes en cuivre - matériaux et outils, règles de travail

L'utilisation de tuyaux en cuivre et ses alliages ne semble pas inhabituelle pour les systèmes de chauffage modernes: ainsi, les lignes de transport d'eau et de gaz, les systèmes de climatisation modernes et les groupes frigorifiques de divers types sont de plus en plus équipés. Lors des travaux d'installation, il est important de savoir comment souder les tuyaux en cuivre.

Comment connecter des tuyaux en cuivre

Le brasage est principalement utilisé dans la formation de joints permanents à partir de produits de ce type. Cette méthode de jonction des produits en cuivre, connue de longue date, est obtenue grâce à la saturation de la zone de contact avec une solution spéciale de couplage en fusion - soudure.

En étudiant comment souder des tuyaux en cuivre, il est important de se rappeler que pour un contact de soudage fiable, le point de fusion de la brasure ne devrait que légèrement affecter le paramètre similaire des tubes raccordés. En effectuant le brasage indépendant d'une conduite de cuivre, il est important d'observer des précautions particulières. Avant cela, il est préférable d'étudier la technologie de soudage des tubes en cuivre.

Avantages de la méthode soudée d'assemblage des tuyaux en cuivre

Les joints soudés en cuivre ont beaucoup de retours positifs sur leur fiabilité, ce qui les rend encore plus populaires.

Parmi les qualités positives les plus importantes du brasage au cuivre, on peut citer les suivantes:

  • Les produits en cuivre soudés sont très durables et durables.
  • Le cuivre fait référence au traitement le plus simple et aux matériaux disponibles.
  • Le contact de soudage a une portée très importante lors du choix des conditions les plus appropriées - ce qu'on appelle. "Réglage du régime de soudage".
  • En adaptant la connexion par soudure, il n'est pas nécessaire d'utiliser des adaptateurs et des raccords standard. De cette manière, des économies considérables sont réalisées dans l’organisation du système de chauffage.

Quelle est la soudure et quel outil est nécessaire

Réaliser des opérations spéciales pour souder des tubes de section différente, en général, de tels modes de température sont utilisés:

  • Haute température Il fournit un chauffage thermique de la section de fusion jusqu'à +900 degrés. En général, les pièces soumises à des charges constantes sont brasées de cette manière.
  • Basse température Ce mode est particulièrement adapté à un usage domestique. La température de fonctionnement le long de la ligne de contact ne dépasse généralement pas + 450 degrés dans ce cas.

Pour vous assurer que le processus d'assemblage des tubes par soudure est aussi confortable que possible, vous aurez besoin de l'outil suivant:

  1. Coupe-tube préhenseur spécial, pour obtenir un tube de coupe uniforme à l'endroit de son futur amarrage.
  2. Equipement pour le chanfreinage et l'ébavurage.
  3. Un dispositif d'expansion spécial, avec lequel la préparation du lieu d'assemblage de la profondeur requise est effectuée. Cet indicateur est généralement corrélé au diamètre des tuyaux à joindre.
  4. Machine à souder ou à gaz. Ils servent également d'outil pour souder des tuyaux en cuivre.
  5. Sèche-cheveux thermique, qui réchauffe rapidement les zones d'accostage à +650 degrés. Applicable dans les cas où le travail est effectué avec une brasure fusible. Ce dispositif de soudage permet de respecter simplement le régime de température requis sur le lieu de soudure, avec la possibilité de le supporter dans les limites requises. En règle générale, l’ensemble de l’appareil comprend des buses remplaçables, qui permettent de diriger l’air chaud strictement vers la section requise du pipeline.

Avant de faire cuire des tuyaux en cuivre, il est important de savoir quels matériaux de travail doivent être utilisés comme soudures de travail. Les caractéristiques de réfractarité permettent de les diviser en une catégorie dure et molle. Lisez également: "Comment connecter des tuyaux en cuivre avec brasage et sans soudure".

Soudure à souder à la maison

Ce nom est utilisé pour désigner les soudures à haut degré de réfraction. Extérieurement, ils ressemblent à de longues barres avec un profil arbitraire, ce qui est très pratique lorsque le métal est chauffé directement dans la région de brasage à une température de +900 degrés.

Ce mode permet d'obtenir un contact soudé d'un haut niveau de qualité et de fiabilité. Le domaine d'application de ces matériaux de soudure est le travail de réparation et de récupération sur des autoroutes particulièrement importantes. De la même manière, les climatiseurs industriels et les équipements de réfrigération spéciaux sont en cours de réparation. Lisez également: "Comment souder le tuyau de cuivre et ce qui est nécessaire pour cela".

Le plus souvent, nous parlons de l'utilisation de composés de cuivre-phosphore auto-fondants, qui contiennent des additifs tels que Cu94 P6 et Cu92 P6 Ag2. L'addition d'argent ou de phosphore (6%) est presque impossible à noter, mais elle contribue à une diminution rapide de la température de fusion à +750 degrés. Parallèlement, l'expansion réelle du matériau utilisé est presque identique à celle du cuivre. De ce fait, la connexion est durable et fiable. Lisez aussi: "Quelle soudure pour souder des tubes en cuivre est préférable d'utiliser, les types et les caractéristiques des matériaux."

Comme pour les soi-disant. Les soudures "douces", puis avec leur aide, le traitement à basse température des produits de cuivre à la maison sont effectuées. Le plus souvent, ils ressemblent à des fils très fins, fabriqués à base d'étain, de plomb, de zinc et de leurs alliages. Cette forme de soudure est très pratique pour décider comment souder des tubes de cuivre à la maison.

Comment souder, utiliser le flux

Pour souder indépendamment les tubes de cuivre, il est important de simplifier au maximum ce processus. Surtout pour cette pratique, l'utilisation de substances pâteuses ou liquides spéciales, appelées flux.

Pour que l'opération menée avec du cuivre soit couronnée de succès, il est important de choisir le flux le plus approprié à ces fins. Comme dans le cas des soudures, ce type de matériau est à basse température, avec un degré de chauffage maximal (+ 450 degrés) et une température élevée. Lisez aussi: "Comment souder des tubes en cuivre - outils, matériaux, règles de soudure".

À l'aide de ces réactifs chimiques, les objectifs suivants peuvent être atteints:

  • Avant de souder le tube de cuivre, les oxydes nocifs et autres substances qui interfèrent avec la qualité de la connexion sont retirés de la zone de soudure.
  • La zone de travail bénéficie d'une protection supplémentaire contre l'exposition à l'oxygène, qui est généralement riche en environnement. Ce qui est le plus utilisé pour les substances à souder permet d'éviter des réactions chimiques inutiles dans ce cas.
  • Les flux sont très pratiques pour former les conditions les plus appropriées, permettant à la soudure d'être répartie uniformément dans toute la zone d'accostage. En conséquence, le joint en cuivre présente la résistance nécessaire aux effets thermiques et aux vibrations, ce qui évite son apparition et sa fuite.
  • Le degré d'adhérence du tube en cuivre et de la brasure, dû aux composants contenus dans la composition du fondant, atteint le niveau de qualité requis. Cela est particulièrement important si la ligne principale subit un impact sur l'écart.

L'observation de la bonne température pendant le fonctionnement permet à la soudure chauffée de recouvrir uniformément toutes les parties des pièces à assembler, ce qui garantit le degré de fiabilité requis pour la connexion. Lorsque la zone de soudure refroidit, elle est nettoyée de tout surplus de soudure.

Comment braser des tuyaux en cuivre: comprendre la technologie

Le système d'approvisionnement en eau ou de chauffage dans une maison privée peut être fait par vous-même, il est important de comprendre comment souder des tuyaux en cuivre afin d'obtenir une connexion fiable.

Les tuyaux en cuivre ont une flexibilité inaccessible aux tubes en acier, ils ont une longévité et une résistance aux éléments chimiques, ce qui explique pourquoi ce système est préférable.

Tuyauterie en cuivre

Le cuivre est l'un des éléments connus de l'humanité depuis plus de 1000 ans.

Par conséquent, il n'est pas surprenant qu'il ait trouvé une application dans de nombreux appareils et systèmes, par exemple:

  • comme tuyaux dans le système d'approvisionnement en eau;
  • comme tuyaux de chauffage pour les maisons privées.

De tels systèmes sont utilisés tout au long de la vie de la maison, vous n'avez donc pas à vous soucier de leur donner accès - immer, couler du béton, recouvrir de panneaux muraux, etc.

La seule exigence placé à tubes en cuivre monolithiques - un matériau de rembourrage utilisée: ondulation ou une isolation en PVC qui empêchent l'action mécanique sur les tuyaux de matériau lors du changement de température (été-hiver).

Soudage de l'élément d'angle

La situation sur le marché de consommation

Beaucoup de consommateurs se posent une question naturelle: s'il y a tant d'avantages pour le cuivre, pourquoi les tubes en cuivre ne sont-ils pas présents sur le marché des équipements de chauffage et de plomberie?

Tout repose sur des idées fausses communes, dont certaines sont majeures:

  1. Les tuyaux en cuivre sont assez chers.
  2. La soudure des tuyaux en cuivre est très difficile.

En effet, dans la production de tubes en cuivre pour les systèmes de chauffage et d’alimentation en eau, on utilise du cuivre de haute qualité, qui présente des propriétés anti-corrosion élevées. Il fusionne parfaitement, résiste à des pressions élevées, ne perd pas sa dureté et sa plasticité. Et en conséquence, c'est cher.

Mais en termes de 1 mètre plomberie déjà monté ou système de chauffage, un système de la valeur des tuyaux de cuivre est à un niveau des systèmes similaires, par exemple, des tuyaux en plastique en économisant sur les accessoires coûteux.

Le deuxième point qui empêche les consommateurs est le manque d'informations sur la façon de souder correctement les tubes en cuivre et sur la possibilité de les réaliser eux-mêmes.

Brasage de tubes en cuivre

Pour référence: Le cuivre est un métal exceptionnel qui est parfaitement soudable. Sa surface est bien nettoyée des oxydes et des contaminants et offre une excellente adhérence avec les soudures.

L'adhérence même (mouillage) dans les surfaces de cuivre de soudure contribue à la manifestation de l'effet capillaire, de sorte que la soudure pénètre dans les interstices, la diffusion dans toutes les directions, même vers le haut.

Tout le monde peut apprendre à créer un système durable et écologique dans sa propre maison. Pour cela, il suffit d'étudier le principe du brasage au cuivre et d'acquérir un peu d'expérience.

Préparation au travail

Avant de commencer l'assemblage du système de chauffage ou de la conduite d'eau, vous devez vous approvisionner en outils, sans lesquels il est impossible de raccorder de manière étanche un pipeline en cuivre.

Outils pour souder des systèmes en cuivre

Pour travailler avec des tuyaux en cuivre, vous aurez besoin de:

  1. Truborez. Les tuyaux en cuivre sont assez mous et toute pression peut entraîner une déformation. Vous avez donc besoin d'un outil de coupe de qualité.
  2. Faskosnimatel. Une fois que la longueur désirée du tuyau est coupée, il est nécessaire de retirer le chanfrein pour que les tuyaux passent un à un et que les bavures interfèrent avec ce processus.
  3. Extenseur de tube. Comme les tuyaux ont la même taille, il est nécessaire d’augmenter le diamètre de l’un d’eux. Et grâce à la plasticité du cuivre, cela se fait facilement à l'aide d'un extenseur de tuyau.

Extrudeuse pour tubes en cuivre

Vous pouvez utiliser des brûleurs compacts à base de bouteilles de gaz à usage domestique pour le ravitaillement des assiettes touristiques (gaz de camping).

Brûleur au propane

De plus, pour l'installation du système, il faudra des outils de construction généraux:

  • niveau;
  • la roulette
  • marteau (pour expander);
  • marqueur.

Processus de soudure

Nous commençons à apprendre des astuces simples pour souder des tubes en cuivre:

  1. Couper le tuyau de la longueur souhaitée avec un coupe-tube. Nous gardons le tuyau strictement perpendiculaire à l'outil, de sorte que nous obtenons un bord lisse.

Travailler avec un coupe-tube

Attention! Il est interdit d'utiliser une toile émeri à grain fin pour l'ébavurage et le décapage des surfaces.

En raison de la douceur du cuivre, les particules abrasives de la toile émeri resteront à la surface et nuiront à l'adhérence.

  1. La deuxième section du tuyau est élargie au diamètre souhaité à l'aide d'un extenseur à tube. Nous nous efforçons que les tuyaux entrent librement avec un écart.

Augmenter le diamètre d'un tuyau de cuivre

Attention: S'il y a beaucoup de flux, une soudure, une fois chauffée, pénètre dans le tuyau où elle forme une goutte. Cela peut causer du bruit de l'eau pendant le fonctionnement.

  1. Nous mettons les tuyaux les uns dans les autres (nous nous connectons). L'excès de flux est éliminé avec un chiffon humide, afin que la soudure ne colle pas.
  2. Nous commençons à réchauffer toute la connexion. Assurez-vous que tout le nœud est réchauffé uniformément. Un bon conseil est de changer la couleur du flux - quand il devient argenté, la chaleur doit être arrêtée.

Comment souder des tubes en cuivre - nous utilisons des soudures spéciales sous forme de fil

N'amenez pas le processus à surchauffer les tuyaux. Si le tuyau commence à noircir, il est nécessaire d'arrêter de chauffer, car avec un tuyau surchauffé, l'effet de soudure "capillaire" ne fonctionne pas.

  1. Une fois la connexion refroidie, essuyez-la avec un chiffon humide pour éliminer les restes de fondant et de soudure. L'ensemble du système devrait être soigné.

Résultat de soudure de haute qualité

Conseils utiles

  • S'il n'y a pas de compétences en soudage, vous devez d'abord vous exercer à tailler des tuyaux. Les experts disent qu'il suffit de 2 à 3 fois pour acquérir des compétences et se faire une idée du travail du cuivre.
  • Il est préférable de pré-assembler des parties du système sur la table, puis de les souder à l'emplacement. Par exemple, le robinet à tournant sphérique est d'abord installé sur les pièces préparées du système avec des raccords filetés, puis assemblé dans le système d'eau assemblé.
  • Après l'assemblage, rincer soigneusement le système avec de l'eau chaude pour éliminer tout excès de flux et de soudure.

Conclusion: Comme vous pouvez le constater, la soudure du système d'alimentation en eau ou le chauffage à partir de cuivre peut être maîtrisée par tous ceux qui savent manipuler des outils simples. Il est important de tout faire avec soin, ne permettant pas de violer la technologie de la soudure.

Comment le tube de cuivre est-il brasé?

Les communications en cuivre sont désormais une option rare mais exceptionnellement fiable pour l'approvisionnement en eau et le chauffage d'une maison privée. L’opinion actuelle sur les difficultés de montage des conduites de cuivre n’est pas absolument confirmée. Le brasage automatique des tubes en cuivre est disponible pour les profanes s’il connaît la technologie du procédé et possède les outils. Apprenez les subtilités de la jonction des tuyaux en cuivre, ramassez les conduites d'eau personnelles et vous n'aurez plus à traiter les communications.

Types et caractéristiques des tuyaux en cuivre

Les tuyaux en cuivre sont bons parce qu’ils: ne sont pas sensibles à la corrosion, ont une durée de vie supérieure à un demi-siècle, ils sont suffisamment mous pour ne pas avoir peur de la congélation de l’eau. Cuivre - le matériau est parfaitement lisse, il empêche la formation d'un raid dans les tuyaux, en plus du matériau a des propriétés bactéricides.

Faites attention! La composition du matériau des tuyaux en cuivre pour les communications à domicile devrait être de 99% de cuivre pur. Les alliages contenant des "additifs" forment des oxydes peu solubles en surface, ce qui empêche un brasage de haute qualité.

Il existe deux types de tubes en cuivre, selon la méthode de fabrication:

Ces tuyaux peuvent avoir la même composition, mais leurs propriétés physiques sont très différentes.

Les tubes recuits sont un matériau de tuyau élastique. Le degré de flexibilité peut être jugé par le fait qu'ils les vendent dans des bobines enroulées comme un tuyau. La flexibilité des tubes recuits est un grand avantage pour l'installation. Parmi ceux-ci, vous pouvez configurer différentes configurations sans utiliser de détails supplémentaires. Cela permet de réaliser des économies de matière sur les raccords et les consommables. Réduit les coûts de main-d'œuvre, utilise moins de connexions.

Et bien que ces tuyaux soient considérés comme moins puissants que ceux qui ne le sont pas, leur marge de sécurité est suffisante pour les communications dans les maisons individuelles.

Les tuyaux non annoncés ne sont pas soumis à un traitement supplémentaire - ils restent rigides. Vous pouvez acheter ce type de matériel par des passes droites, comme de l'acier ordinaire. La communication non attribuée est effectuée au moyen de raccords.

Ces tuyaux sont moins chers, mais la nécessité d’installer des raccords lors de l’installation de virages, de détours annule cet avantage. Leur force est requise dans les conduites industrielles, qui fonctionnent sous des contraintes mécaniques et thermiques accrues.

Façons de connecter des tuyaux en cuivre

L'installation de communications en cuivre peut être effectuée en soudant ou en utilisant des raccords de compression spéciaux. Les travaux de soudage habituels n'utilisent pas, car le matériau est mou, facilement déformé. Il est possible d'assembler toutes les communications sur les raccords à sertir, mais sa durabilité sera mise en doute.

Les tuyaux en cuivre sont brasés de deux manières:

  • à basse température - 250-300 degrés;
  • à haute température - plus de 450 degrés.

Différentes températures de soudage impliquent l'utilisation de différentes soudures. La soudure à haute température permet la fusion de soudures solides contenant du cuivre ou de l'argent. Cette technologie est obligatoire pour la réparation ou l'installation d'équipements de réfrigération, dans les conduites industrielles. À l'installation de communications domestiques des exigences rigides sur l'utilisation de méthodes de connexion de cuivre n'est pas présente.

Faites attention! Le brasage à basse température est interdit pour l’installation d’équipements à gaz ou de communications gaz.

Le brasage à basse température ne permet d'utiliser que des alliages mous comme brasure. Cela n'affecte pas la qualité et la durabilité de la connexion si la communication est effectuée à une température de liquide de refroidissement inférieure à 130 degrés et sans pression.

Brasage de tubes en cuivre - technique de traitement

Avant de procéder à la soudure des tuyaux en cuivre, il est nécessaire de préparer les raccords, les outils et les consommables. La deuxième étape sera la préparation des détails pour la connexion. Après cela, le processus de soudure commence.

Outils et matériaux

Pour préparer le tuyau et conduire le joint à souder, vous devrez peut-être:

  • Coupe-tube - pour couper les fragments nécessaires de matériaux de tuyauterie. Pour la connexion de qualité des pièces en cuivre, l'utilisation d'un coupe-tube professionnel est extrêmement importante - elle permet de couper le matériau sans le déformer.
  • Un brûleur à gaz à flamme très directionnelle est utilisé pour chauffer le site de raccordement, en le soudant directement. Il est fondamental que le brûleur soit doté d’une fonction d’auto-inflammation. Il est préférable d’acheter un brûleur peu coûteux avec un piézoélectrique qu’un modèle de marque sans ce système.
  • Si l'installation doit être effectuée dans une pièce où l'utilisation d'une flamme nue est interdite, acheter un fer à souder électrique pour souder des tuyaux en cuivre. Il peut être utilisé pour tout type de soudure.
  • Expander (expander), si vous allez faire sans raccords. Cet outil vous permet d'étendre le diamètre du tuyau pour la connexion dans la prise. En outre, l'élargisseur est utilisé pour soulever et plier les bords du trou foré vers l'extérieur. Une telle technique est utilisée, si nécessaire, pour réaliser un taraud sur un tuyau de dérivation de plus petit diamètre.
  • Cintreuse ou autre dispositif pour modifier en toute sécurité la configuration du tuyau. Pertinent pour les matériaux recuits.
  • Brosses en fer pour meuler la partie interne du tuyau (fragment coupé) des barbes.
  • Papier de verre pour nettoyer l'extérieur du joint des bavures
  • Pour marquer les communications futures, nous aurons également besoin de: un marqueur, une règle, un niveau.

La soudure implique l'utilisation de brasure et de flux - consommables. La liste complète des éléments requis ressemble à ceci:

  • brasure, selon la méthode choisie;
  • flux pour le dégraissage et la préparation des points de connexion pour une installation de haute qualité;

La soudure pour le cuivre est un alliage d'étain avec une petite quantité de métaux plus nobles et durs.

Faites attention! Le point de fusion de la brasure doit être sensiblement inférieur à celui du tuyau principal et des raccords.

Le flux est un composé chimiquement agressif qui nettoie la "zone d'activité" du fer à souder à partir d'oxydes, de traces de graisse. Achetez-le peut être dans un emballage pratique, où la brosse est intégrée dans le couvercle. Les fabricants offrent des flux pâteux et liquides.

Lorsque vous choisissez un flux, respectez la considération qu’il doit être utilisé très soigneusement, en quantités minimales. Eliminez le maximum de flux - la substance agressive restant dans la zone de joint peut rapidement rendre la connexion inutilisable.

Préparation de

L'étape préparatoire comprend:

  • découpage de segments de tuyaux en fonction de la conception;
  • le nettoyage des côtés externes et internes de la coupe des irrégularités, des bavures, de la plaque possible;
  • expansion du diamètre intérieur du segment récepteur;
  • traitement de flux d'objets en contact.

Faites attention! La qualité de la formation détermine la force du futur pipeline.

Soudure

La connexion des pièces en cuivre se chevauche toujours. La profondeur recommandée de la cloche doit être d'au moins 5 mm. L'idéal doit correspondre à un avec le diamètre des pièces à assembler.

La particularité de la soudure des tubes en cuivre est qu’elle repose sur l’effet capillaire, qui se produit dans des fentes étroites. En termes simples, la brasure fondue est automatiquement aspirée dans l'espace entre les parois et répartie uniformément dans tout le volume.

Faites attention! L'effet capillaire ne fonctionne que si l'écart est de 2 à 4 mm.

  • Les parties de la connexion sont insérées l'une dans l'autre.
  • Allumez le brûleur pendant une demi-minute et apportez la soudure. Le brûleur est tenu d'une main, la soudure est l'autre.
  • La soudure se répand et automatiquement (grâce à l'effet capillaire) remplit le volume entre les parois. La soudure est terminée.
  • Le produit est laissé refroidir à température ambiante.

Faites attention! Il est interdit d'accélérer le processus de refroidissement avec de l'eau froide ou de souffler. Cela réduit la force du joint.

Erreurs possibles

Malgré la simplicité du processus de soudage, les débutants commettent des erreurs, ce qui entraîne une perte de qualité des connexions.

Evitez les points suivants:

  • Les pièces sont nettoyées et dégraissées sans précaution. La pénétration de saletés et de particules étrangères dans la brasure réduit considérablement la qualité du travail.
  • Chevauchement insuffisant des pièces. Avec un petit chevauchement, la zone de joint sera petite pour un parfait "maintien" des segments.
  • Fluxing insuffisant ou excessif. Le flux doit recouvrir les parties en une couche uniforme mais mince, de sorte que ses surplus n'apparaissent pas à l'extérieur.
  • Surchauffe En cas de surchauffe, le flux brûle, formant un dépôt de tartre et d'oxyde sur la surface du tuyau ou du raccord. Le brûleur ne doit être conservé que jusqu'au premier assombrissement du flux.
  • Chauffage insuffisant Le flux va fondre, mais ne forme pas le bon couplage.
  • Non-respect des mesures de sécurité. Effectuer des travaux sans vêtements de protection peut entraîner des blessures.

Comment souder le cuivre - les secrets de l'artisanat pour les artisans

Les systèmes de chauffage, ainsi que les systèmes de distribution d'eau, sont généralement constitués de tuyaux en cuivre. Le coût du cuivre est assez élevé, mais en raison de ses caractéristiques de résistance et de performance élevées, le cuivre est le plus souvent utilisé à ces fins. Entre autres avantages, il est nécessaire de distinguer les propriétés antibactériennes et anti-corrosion, ainsi qu'une remarquable conductivité thermique. Ainsi, le cuivre a trouvé une application très large. Par conséquent, vous devriez apprendre à souder des tuyaux en cuivre, si soudainement un tel besoin survient.

À l'heure actuelle, le cuivre peut être soudé de deux manières principales, qui diffèrent les unes des autres par la température de chauffage. La méthode haute température permet d'élever la température à 900 degrés Celsius, cette méthode a fait ses preuves dans les pipelines, où la pression sur les parois est maximale. Afin de souder des tuyaux en cuivre en utilisant une méthode à haute température, des matériaux spéciaux seront nécessaires, y compris le flux de brasage dur et la brasure dure. La soudure habituelle ici ne fonctionnera pas, car seul un solide analogique peut atteindre les valeurs requises.

La méthode de soudure à basse température est beaucoup plus simple, car le métal ne chauffe que jusqu’à 500 degrés, bien qu’en général 380 degrés Celsius. À la maison, c'est la méthode utilisée pour souder divers éléments en cuivre. Pour le travail, nous avons besoin d'un flux standard qui fond à ces températures, ainsi que d'une tige ou d'un fil d'un diamètre allant jusqu'à 3 mm. Si l'on parle de soudure, il faut alors qu'elle soit douce - 97% d'alliage d'étain avec des métaux, par exemple avec de l'antimoine, de l'argent ou du sélénium, conviendront parfaitement.

Pour que les pièces soudées soient solidement attachées ensemble, il est nécessaire de sélectionner le flux approprié. Le flux est une substance spéciale qui rappelle la consistance des pâtes et qui contient du chlorure de zinc dans sa composition. Cette substance est appliquée en couche suffisamment épaisse sur la surface du tuyau ou sur toute autre partie en cuivre. Les fonctions du flux sont très diverses, parmi les plus importantes il est possible de distinguer les suivantes:

  • Permet à la brasure de s'étendre uniformément à l'endroit de la soudure;
  • Une sorte d'indicateur qui vous permet de déterminer le bon moment pour la présentation de la soudure et le début du processus de brasage au cuivre;
  • Améliore considérablement l'adhérence du cuivre et de la soudure;
  • Enlève pratiquement complètement l'oxygène, ce qui empêche l'oxydation des produits métalliques.

La soudure est un processus plutôt dangereux, car il est nécessaire de faire face à de très hautes températures, même avec une soudure à basse température. Par conséquent, il faut faire très attention, en parallèle respecter toutes les règles de sécurité. Vous devez prendre en compte toutes les nuances dans le travail, car le métal chaud est tout aussi dangereux pour la santé humaine que le brûleur lui-même. De plus, le cuivre est un excellent conducteur de chaleur, ce qui contribue à chauffer une vaste zone de la conduite, et pas seulement la zone soudée directement.

S'il est nécessaire de souder des éléments en cuivre qui ne sont pas intégrés dans le système de pipeline, il est nécessaire de préparer au préalable ce processus. Pour de tels cas, des supports ininflammables spéciaux sont fournis sur lesquels les éléments en cuivre peuvent être conservés pendant le temps nécessaire pour les refroidir complètement.

Pour accomplir notre tâche, nous avons besoin d'une petite liste d'outils et d'outils. La plupart d'entre eux devraient être chez un artisan, tandis que le reste peut être acheté dans des magasins de construction ou emprunté à des connaissances. Voici la liste des matériaux:

  1. 1. Soudure
  2. 2. Flux de soudure.
  3. 3. Un extenseur spécial conçu pour étendre les tuyaux.
  4. 4. Faskosnimatel.
  5. 5. Bulgare avec un disque mince, une scie à métaux pour le métal ou un coupe-tube.
  6. 6. Fer à souder pour le cuivre - à cette fin, un brûleur au propane est parfait.
  7. 7. serviettes en papier.
  8. 8. Gants en caoutchouc et lunettes.

Avant que la soudure commence, il est nécessaire de couper une certaine section du tuyau en cuivre, pour lequel nous utilisons des coupe-tuyaux. Sélectionnez ce mécanisme doit être basé sur le diamètre des tuyaux, ainsi que leur emplacement. Après tout, dans les endroits difficiles à atteindre, travailler avec un gros outil ne sera pas pratique. Les bulgariks et les scies à métaux peuvent également convenir à ces fins, cependant, une coupe de qualité telle que le coupe-tube ne fonctionnera pas.

L'étape suivante consiste à éliminer les bavures et les aspérités en place. Les bavures vont interférer avec la soudure de haute qualité, de plus, leur absence affecte positivement le fonctionnement du pipeline. Le fait est que les barils restants créent une torsion du débit d'eau après la coupe. Si de tels phénomènes ne se produisent pas, le réseau de canalisations ne subit pas de charges supplémentaires et fonctionne sans déviation. Le décapage est effectué avec un papier sablé à abrasivité moyenne ou élevée. Pour obtenir un lissé idéal, il est peu probable que cela fonctionne, mais pour que la surface de coupe ne soit pas rayée, toute personne peut le faire.

Matériaux pour le brasage du cuivre

Après le broyage manuel, le flux peut être appliqué à l'extérieur de la surface du tuyau.

Les spécialistes recommandent d'utiliser un flux de couleur grise. La particularité de cette préparation est que le chauffage favorise la modification de la couleur du fondant du gris au fer blanc. Dans ce cas, il est un peu plus facile de déterminer le degré de chauffage du métal. Le même flux blanc devient instantanément transparent, par conséquent, il est beaucoup plus difficile de choisir le bon moment pour la présentation de la soudure.

La technologie de sécurité fournit des gants en caoutchouc fiables et de haute qualité qui protègeront les mains du maître des nombreux éclats et bavures qui se forment lors de la découpe de produits métalliques. En outre, certains artisans pour le meulage utilisent une perceuse avec des brosses-brosses rotatives. Les gants en chiffon ou en tissu conventionnels sont facilement éclairés lorsque vous travaillez avec de tels accessoires.

Il y a quelques caractéristiques de la soudure, qui doivent être mentionnées. Par exemple, le flux peut être appliqué avec des brosses qui ne laissent pas de poils ou de villosités. Tout débris laissé à la surface du tuyau en cuivre aggrave son étanchéité après le soudage, ce qui peut entraîner des fuites d'eau.

Que faire si les soies de la brosse sont toujours sur la pipe? Il y a deux façons d'éliminer un défaut possible:

  • Il est nécessaire de nettoyer à nouveau la surface, de la traiter avec de l'acide orthophosphorique, de préchauffer le flux avec un fer à souder et d'appliquer la dernière couche d'étain;
  • En utilisant un brûleur. Pour ce faire, réappliquez une fine couche de flux sur le cuivre, puis appliquez une couche de soudure, chauffez à la température maximale et faites fondre.

Dans tous les cas, après l'application du flux, il est nécessaire d'insérer le tuyau en cuivre dans la prise. Indépendamment de l'épaisseur du flux, il y aura forcément un surplus. Cependant, ils n'auront pas à être essuyés, car l'effet capillaire est déclenché pendant le soudage et la brasure est aspirée avec le flux. L'appareil de chauffage est amené au point de connexion, de sorte que toute l'humidité laissée sur les tuyaux soit complètement évaporée. Après cela, nous réchauffons l'appareil, cette fois suffisamment longtemps pour que le cuivre puisse chauffer et que le fondant prenne une couleur d'étain.

Au moment de la température la plus élevée, c'est-à-dire lorsque le flux a acquis la couleur dont nous avons besoin, il est nécessaire de mettre la brasure, après quoi le processus de brasage se déroule directement. Il doit être très net, car le métal en fusion peut s'écouler dans le tuyau et causer une brûlure sur la peau ou tomber. Une quantité de brasure correctement calculée évitera l'apparition d'une fonte en excès.

Des maîtres habiles soudent qualitativement des éléments en cuivre et une torche à gaz, ainsi qu’un fer à souder électrique. Dans le premier cas, un peu plus de compétence et de compétence est nécessaire, car il est difficile de travailler avec l'instrument au début. Cela concerne en particulier les endroits difficiles à atteindre, par exemple la soudure d'un radiateur en cuivre à la réparation de la voiture. Dans de tels cas, de puissants outils de soudure électrique sont utilisés.

Matériau nécessaire pour le brasage du cuivre

Le même principe de travail est toujours le même. À moins que le fer à souder effectue le travail beaucoup plus rapidement, puisque la vitesse de préchauffage est plus élevée pour lui. En outre, le procédé de soudage à haute température peut être réalisé uniquement à l'aide d'un fer à souder, car un brûleur à gaz ne peut pas chauffer les produits métalliques, y compris le cuivre.

Il n'est donc pas difficile d'éliminer les fissures ou de souder des tuyaux en cuivre à la maison. C'est quelque chose que tout le monde peut faire.

Comment souder vous-même des tuyaux en cuivre: instructions pas à pas

L'installation d'un système d'eau en cuivre est similaire à l'installation de toute alimentation en eau domestique, telle que le polypropylène ou le métal-plastique. Cependant, l'un des principaux problèmes - comment souder des tuyaux en cuivre pour l'approvisionnement en eau - nécessite un examen approfondi.

Installation de conduites d'eau à partir de tuyaux en cuivre

L'installation d'une conduite d'eau ou d'un système de chauffage en cuivre diffère peu de l'installation d'une conduite d'eau ou d'un système de chauffage des autres matériaux.
À la première étape, un schéma bien pensé de l’ensemble du parcours est nécessaire, avec des angles et des connexions bien ajustés. Rappel: le schéma devrait inclure la connexion obligatoire avec les tuyaux de la colonne montante principale à travers des vannes à boisseau sphérique, des compteurs, des sorties supplémentaires pour la future plomberie.

Choix des espèces et des tailles de tuyau: recuit et non recuit, avec 3/8 ou 3/4, avec des parois de différentes épaisseurs: K, L, M. A partir de ces informations peut dépendre du poids tube de cuivre, et donc la construction dans son ensemble dans la tuyauterie générale, mais l'essence de l'installation dans son ensemble ne changera pas.
Choix de la technologie d'assemblage des tubes en cuivre: raccords à souder ou à comprimer. Le choix est toujours pour le consommateur, mais brièvement: la fiabilité de la connexion des raccords de pression ne se distingue pas par des indicateurs élevés.
Il nécessite une surveillance et des raccords constants - un serrage systématique, tandis que le brasage de conduites d'eau en cuivre signifie leur assurer une étanchéité durable et indispensable.
La principale différence réside dans la manière de raccorder les tuyaux en cuivre à la brasure tendre: elle nécessite certaines compétences et certains équipements.

Technique de brasage tendre

Avant de souder des tuyaux en cuivre, quelques mots de la théorie sont nécessaires: si le processus de soudage est plus conscient, de nombreux détails deviendront clairs au fur et à mesure de l'avancement du travail.
En plomberie domestique et de montage des systèmes plats utilisent ce qu'on appelle des « basse température », la soudure « soft »: souder chauffé à 250-300 C, ce qui permet à la brasure tendre (généralement d'étain) faire fondre, mais ces températures dangereuses pour les tuyaux de cuivre, de sorte que l'impact devrait être dirigé et de courte durée.

Décaper les tuyaux immédiatement avant le soudage n'est pas une simple manipulation esthétique, mais une condition indispensable pour vous débarrasser des produits d'oxydation sur le métal et maximiser l'adhérence des matériaux.
En effet capillaire se produit brasage tendre dans lequel la soudure fondue pour le brasage tendre de tuyaux en cuivre se répand uniformément sur toute la surface du composé, indépendamment du fait que la position dans laquelle le tube est - horizontal ou vertical.
L'écart recommandé entre les parois de la conduite et le raccord est monté strictement - 0,1-0,15 mm plus longue distance nécessite une plus grande quantité de soudure ou pas d'effet capillaire volonté, à moins - crée obstacle non nécessaire à la diffusion de la brasure.

Outils et matériaux pour l'installation de tubes en cuivre de leurs propres mains

torche pour souder des tubes en cuivre - l'équipement clé pour la soudure. Il existe une variété de types de brûleurs, le choix est de préférence d'arrêter sur un brûleur à gaz avec un piézo et une buse pour ajuster la flamme.

  • Soudure pour souder des tubes en cuivre - généralement en étain sous forme de barres ou de bobines de fil.
  • Flux pour le brasage de tubes de cuivre - une pâte, qui couvrent la surface des tuyaux et le raccord qui lui a dissous le film d'oxyde sur la surface des pièces, le cuivre protégé de l'oxydation par le chauffage et l'humidification des surfaces prévues au moment de la dissolution de la soudure.
  • Coupe-tubes pour tubes en cuivre - outil pour couper les tuyaux en cuivre
    extenseur de tube pour tuyau en cuivre - un outil pour augmenter le diamètre des tuyaux en cuivre lors du montage de pièces les unes sur les autres.
  • Faskosnimatel - un outil pour le chanfreinage, l'élimination des matériaux des éventuelles bavures.
  • Raccords - pièces de raccordement de différentes configurations.
  • Une brosse et une brosse en acier pour nettoyer les côtés intérieurs et extérieurs des raccords et des tuyaux.

L'équipement de brasage des tubes en cuivre n'est ni coûteux ni exceptionnel. Mais il faudra déployer des efforts pour avoir des compétences en matière d'utilisation: il est souhaitable de pratiquer la coupe des tuyaux afin de comprendre les subtilités de la technologie et des méthodes.
Instructions pas à pas pour la connexion de tuyaux de soudure en cuivre souple

Ceci est important: le bord du tuyau et le tuyau lui-même doivent être parfaitement rectilignes - cela détermine la qualité des joints des pièces, il est donc souhaitable d'utiliser un coupe-tube pour couper les tuyaux.

Étape 1. À l’aide de l’extenseur, augmentez le diamètre du raccord à l’aide d’un grattoir pour décoller les bords du tuyau.
Étape 2. Brosser la partie extérieure du tuyau avec des brosses et la brosse avec la partie intérieure du raccord.
Étape 3. À l'aide d'une brosse spéciale, appliquez une pâte sur le tuyau et le raccord pour souder les tubes de cuivre - flux - et connectez immédiatement les pièces, empêchant tout type de contamination ou d'objets étrangers d'y pénétrer.
Étape 4. Avec une torche à gaz pour souder des tuyaux en cuivre et cuivre, chauffez doucement le joint, en agissant sur toute la surface. L'indicateur d'un bon chauffage est un changement de la couleur du flux pour le brasage.

Étape 5. Après avoir arrêté le chauffage des surfaces à assembler, appliquez de la soudure pour souder les tuyaux de cuivre sur tout le périmètre du joint. La flamme du brûleur ne peut pas toucher le fil de soudure: l'étain devrait fondre sur la surface en cuivre de sa température élevée sans exposition directe au feu.
Étape 6. Attendez le refroidissement naturel et complet de la pièce - sans moyen supplémentaire de refroidissement rapide.
Étape 7. Il est impératif d'éliminer les résidus de pâte de fondant de la surface avec un chiffon humide. Son impact n'est nécessaire que lors de la soudure: il détruit la couche protectrice des pièces en cuivre.

La couture à l'endroit de l'accouplement des pièces doit être lisse et dense. Vérifiez que le résultat est possible uniquement si vous incluez une pression d'eau suffisante dans la conduite d'eau. Cependant, si la soudure a réussi, la fiabilité de la couture ne diminue en aucun cas avec le temps, les pertes de charge ou la température de l'eau.

Installation de tuyaux en cuivre avec des tuyaux d'autres matériaux

Plusieurs points importants sont liés à l’installation de tuyaux en cuivre avec des tuyaux d’autres matériaux:

  • Les composés de cuivre et de laiton, de cuivre et de plastique et de cuivre et d'acier ne sont pas dangereux et ne provoquent pas de corrosion des matériaux.
  • L'installation de l'acier galvanisé et du cuivre peut nuire à l'état du tube en acier galvanisé: les processus chimiques entre le cuivre et le zinc entraînent la destruction du zinc.

Par conséquent, s'il est nécessaire de raccorder des tuyaux galvanisés et en cuivre, cela n'est possible que par un raccord en laiton et dans une seule direction: le long de l'eau du tuyau galvanisé jusqu'au tuyau en cuivre.

Pour l’approvisionnement en eau domestique en Russie, c’est une issue possible: presque toujours, la conduite d’eau centrale utilise de l’acier ou de l’acier galvanisé.
Les tuyaux en cuivre sont raccordés à des tuyaux en acier ou en plastique uniquement à l'aide de raccords en laiton. Le principal système de matériel par l'intermédiaire de l'écrou de serrage et de serrage approprié bague: ils torsion sur la vitesse standard prescrit dans la documentation technique du raccord, et toujours contrôlés régulièrement pendant le fonctionnement en présence d'atténuation et les fuites éventuelles.

Mythes sur les tuyaux de cuivre

En l'absence de l'habitude du cuivre comme matériau pour les systèmes de chauffage, d'alimentation en eau et de gaz, les consommateurs russes modernes manquent de confiance dans ce matériau. Il y a deux mythes:

  • Les tuyaux en cuivre sont chers et peu pratiques, malgré le prix élevé. L’impraticabilité est associée à une oxydation possible à l’extérieur des tuyaux, alors qu’à l’intérieur des tuyaux en cuivre sont oxydés, cependant, la corrosion n’est pas absolument altérée. Le coût plus élevé des tubes en cuivre est plus que compensé par la facilité d'installation et la durabilité des matériaux.
  • Les tuyaux en cuivre sont dangereux en combinaison avec de l'eau chlorée. Sans aucun doute, le cuivre, qui réagit avec les particules de chlore, est oxydé, mais le film formé à l’intérieur des tubes protège au contraire les tuyaux d’influences chimiques supplémentaires et est sans danger pour le corps humain.

Cependant, ces mythes sont détruits par de nombreuses années de pratique. Ce n’est pas un hasard si ce matériau a été utilisé dans les systèmes d’approvisionnement en eau il ya plusieurs milliers d’années et que le cuivre est toujours bien reconnu dans les pays européens.

En raison de la qualité des matériaux et de la commodité d'installation, les tuyaux en cuivre pour le système d'alimentation en eau domestique sont les plus préférables et trouveront certainement de nouveaux admirateurs en Russie.

En Savoir Plus Sur Le Tuyau